Communiqué 
-  20 septembre 2013

Métro de Montréal - Le gouvernement du Québec va de l'avant avec le prolongement de la ligne bleue

Montréal - Le ministre des Transports et ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, M. Sylvain Gaudreault, a annoncé que la priorité du gouvernement du Québec est le prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal par l'ajout de 5 stations, de Saint-Michel à Anjou. Pour l'occasion, il était accompagné du ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur et ministre responsable de la région de Montréal, M. Jean-François Lisée, de la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la Montérégie, Mme Marie Malavoy, de la ministre de la Famille et ministre responsable de la région de Laval, Mme Nicole Léger, ainsi que du président-directeur général de l'Agence métropolitaine de transport (AMT), M. Nicolas Girard.

« En confirmant le prolongement de la ligne bleue aujourd'hui, le gouvernement respecte son engagement pris lors de la dernière campagne électorale. Ce choix est un jalon important du grand chantier de l'électrification des transports lancé par la Première ministre du Québec, Mme Pauline Marois. Il aura un effet de levier majeur pour le développement économique de l'est de la métropole. Il permettra aussi de répondre aux défis posés par la croissance démographique et la mobilité durable de ce secteur », a déclaré le ministre Gaudreault.

Selon le ministre Lisée, « le prolongement de la ligne bleue améliorera substantiellement l'accessibilité au réseau dans le secteur nord-est de Montréal, favorisera la correspondance avec le service rapide par bus du boulevard Pie-IX et permettra de mieux desservir les pôles d'activités économiques déjà présents dans l'arrondissement d'Anjou. »

« Il s'agit de l'aboutissement d'un projet mené depuis de nombreuses années dont l'impact est majeur et viendra insuffler un dynamisme, une impulsion nouvelle au développement économique et social de tout ce secteur. Le prolongement de la ligne bleue représente la concrétisation de la volonté de notre gouvernement d'améliorer de façon significative la desserte en transport collectif pour l'est de Montréal », s'est réjouie la ministre de la Famille et ministre responsable de la région de Laval, Mme Nicole Léger.

D'après les études réalisées par le Bureau de projet, piloté par le MTQ et l'AMT, le prolongement de la ligne bleue entraînera un achalandage journalier de plus de 80 000 usagers, un ajout potentiel de plus de 12 000 logements et la création visée de près de 9 000 emplois supplémentaires.

Un montant de 38,8 M$ sera octroyé à l'AMT pour le Bureau de projet afin de procéder, entre autres, au dépôt du dossier d'affaires initial pour le prolongement de la ligne bleue. Afin de freiner la spéculation foncière, le gouvernement du Québec, par l'adoption d'un décret, a procédé à la mise en place des réserves foncières aux intersections visées par le prolongement.

« Nous sommes fiers du travail effectué par le Bureau de projet depuis sa mise en place en 2009 », mentionne M. Nicolas Girard, président-directeur général de l'AMT. « Un rapport publié par la firme Secor-KPMG sur la gouvernance des grands projets en 2012 a d'ailleurs souligné le caractère positif, la gestion rigoureuse et responsable de la démarche et de la structure du Bureau de projet mise sur pied dans le cadre du projet de prolongement du métro. Nous sommes enthousiastes de poursuivre le mandat qui nous a été donné par le gouvernement du Québec pour la réalisation du dossier d'affaires initial pour le prolongement de la ligne bleue. »

Après la ligne bleue, la ligne jaune à Longueuil

Une fois les travaux du prolongement de la ligne bleue terminés, le gouvernement annonce qu'il ira de l'avant avec le prolongement de la ligne jaune, à Longueuil.

« Cette annonce gouvernementale d'aujourd'hui est une réponse attendue depuis longtemps par les gens de la Rive-Sud et par les intervenants municipaux et socio-économiques. C'est un message clair adressé aux usagers actuels et potentiels du transport en commun de la Rive-Sud, confrontés à des défis majeurs de transport, qu'ils ont été entendus. Les études menant au futur prolongement de la ligne jaune aideront à planifier de façon plus efficace l'essor démographique et économique de notre région », a déclaré la ministre responsable de la Montérégie et ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Marie Malavoy.

Dès maintenant, le Bureau de projet poursuivra également les études nécessaires au dépôt des dossiers de présentation stratégique pour le prolongement des lignes jaune et orange conformément aux règles établies par la Politique-cadre sur la gouvernance des grands projets d'infrastructure publique.

« Je tiens à souligner l'important consensus qui se dégage de l'ensemble des partenaires municipaux, des sociétés de transports et des organismes concernés. Cette étroite collaboration a mené à une entente sur les principes fondamentaux devant guider nos choix de réalisation d'infrastructures de transport collectif. Elle a aussi permis la mise en place d'une vision à long terme », a affirmé le ministre Gaudreault.