Communiqué 
-  5 juillet 2013

Restructuration de l’îlot Voyageur : un pas important est franchi

Montréal – La première ministre du Québec, Pauline Marois, a annoncé la vente de la partie nord de l’îlot Voyageur ainsi que le transfert de l’entreprise de gestion de la Gare d’autocars de Montréal à l’Agence métropolitaine de transport (AMT). Pour cette importante annonce, la première ministre était accompagnée du ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur et ministre responsable de la région de Montréal, Jean-François Lisée, du maire de Montréal, Laurent Blanchard, et du député de Sainte-Marie–Saint-Jacques, Daniel Breton.

De gauche à droite : Daniel Breton, député de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Jean-François Lisée, ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur et ministre responsable de la région de Montréal, Pauline Marois, première ministre du Québec, Laurent Blanchard, maire de Montréal. // (c) Parti Québécois

Les actifs, acquis par la Société immobilière du Québec (SIQ) en 2010 à la suite de l’abandon du projet en 2007, ont été mis en vente publiquement à l’été 2012. Au terme d’un processus rigoureux mené par la SIQ, l’entreprise Aquilini Investment Group se porte acquéreur des structures inachevées, du stationnement de 600 places, des locaux de la gare d’autocars ainsi que des droits superficiaires en vue de nouvelles constructions. Le montant de la transaction s’élève à 45,5 millions de dollars, ce qui représente, pour la SIQ, un gain sur la disposition des actifs de quelque 22 millions de dollars.

Les activités d’exploitation de la Gare d’autocars de Montréal seront quant à elles transférées à l’AMT. Ce transfert permet de mieux répartir l’offre de transport en commun sur le territoire métropolitain tout en regroupant les activités qui en découlent au sein d’une seule organisation. Le transfert est effectué au coût comptable des actifs, de sorte que la SIQ ne réalise aucun gain et n’enregistre aucune perte sur la transaction.

Les transactions annoncées aujourd’hui permettent de clore un important chapitre entourant le projet de l’îlot Voyageur. Pour ce qui est de la partie sud, différents scénarios sont à l’étude pour compléter la restructuration du projet.

De gauche à droite : Luc Meunier, président et chef de la direction de la Société immobilière du Québec, Laurent Blanchard, maire de Montréal, Daniel Breton, député de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Pauline Marois, première ministre du Québec, Jean-François Lisée, ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur et ministre responsable de la région de Montréal, Jocelyn Lafond, vice-président aux opérations de Aquilini Investment Group, Nicolas Girard, président-directeur général de l'Agence métropolitaine de transports. // (c) Parti Québécois

Des résidences étudiantes au cœur du Quartier Latin

Le gouvernement du Québec a aussi annoncé qu’il soutiendra l’initiative Unité de travail pour l’implantation de logement étudiant (UTILE) afin qu’un projet-pilote de résidence étudiante communautaire voie le jour dans le secteur du Quartier Latin. « Par ce geste significatif, le gouvernement du Québec s’allie avec des acteurs de l’économie sociale pour trouver des solutions durables à l’insuffisance de logements abordables, ce qui s’inscrit directement dans les orientations du projet de loi sur l’économie sociale actuellement à l’étude à l’Assemblée nationale », s’est réjouie Mme Marois.

Pauline Marois en compagnie d'un membre de l’initiative Unité de travail pour l’implantation de logement étudiant (UTILE). // (c) Parti Québécois

Cette initiative vient d’un organisme à but non lucratif entièrement composé d’étudiants et de jeunes professionnels issus notamment des secteurs de l’urbanisme, de l’administration et des finances. Ces derniers ont à cœur le développement d’un nouveau modèle de logement étudiant inspiré de la coopérative. « En janvier dernier, un groupe de jeunes personnes très dynamiques m’ont présenté, avec le soutien de la Société d’habitation du Québec, un projet innovateur. Je suis fier de confirmer que ce projet-pilote se concrétisera d’ici le début de l’automne afin de permettre la réalisation d’une première résidence étudiante communautaire dans le secteur du Quartier Latin », a affirmé le député de Sainte-Marie–Saint Jacques, Daniel Breton.

« Les annonces d’aujourd’hui viennent mettre un terme à l’incertitude qui planait depuis plusieurs années sur ce projet. À titre de ministre responsable de la région de Montréal, je suis très heureux de présenter ce projet qui, en plus de profiter aux Montréalais et à l'ensemble des Québécois, redonnera vie à une structure centrale dans le paysage métropolitain », a pour sa part déclaré le ministre Jean-François Lisée.

« Cette annonce, qui vient mettre un terme à tant de conjectures et qui offre un nouvel avenir à l’îlot Voyageur, est une excellente nouvelle. L’îlot Voyageur redevient ce qu’il aurait toujours dû être : un projet structurant pour le secteur dans lequel il s’inscrit et un élément dynamique pour le développement du Quartier Latin et de l’arrondissement Ville-Marie, au cœur de Montréal », a indiqué Laurent Blanchard, maire de Montréal et maire de Ville-Marie.

« La vente des actifs de la partie nord, le transfert des activités de transport à l’AMT et la collaboration avec l’UTILE montrent la volonté ferme de notre gouvernement de tout mettre en œuvre pour donner vie à ce chantier inachevé situé dans un quartier stratégique de la métropole », a conclu la première ministre.