Communiqué 
-  22 novembre 2013

Une diversification réussie - Le ministre Alexandre Cloutier annonce un soutien financier de plus de 2 millions de dollars à la Coopérative Forestière de Petit-Paris

Saint-Félicien - Le ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes, à la Francophonie canadienne et à la Gouvernance souverainiste et député de Lac-Saint-Jean, M. Alexandre Cloutier, au nom de la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb, a annoncé, dans le cadre du Rendez-vous national de la forêt québécoise, l'attribution de garanties de prêt totalisant plus de 2 millions de dollars à la Coopérative Forestière de Petit-Paris pour la soutenir dans la poursuite de sa diversification.

Ce soutien financier permettra l'achat d'équipements, dont un camp forestier mobile. Les nouveaux équipements donneront une marge de manœuvre supplémentaire à la Coopérative, notamment pour exploiter des lots mis aux enchères. À l'origine, la Coopérative Forestière de Petit-Paris, fondée en 1968, se consacrait exclusivement à la coupe forestière. Au fil des ans, elle a graduellement diversifié ses activités pour y ajouter le reboisement, le dégagement de peuplements d'arbres, la préparation de terrain, l'approvisionnement ainsi que la transformation et l'utilisation des ressources, par exemple la biomasse forestière, à des fins énergétiques. La Coopérative fournit de l'emploi à 350 travailleurs, dont 170 sont membres.

« Je suis fier d'annoncer le soutien financier de plus de 2 millions de dollars à la Coopérative Forestière de Petit-Paris, une entreprise avant-gardiste qui s'est récemment distinguée en obtenant un prix lors du Gala de la Chambre de commerce et d'industrie Lac-Saint-Jean-Est », a déclaré Alexandre Cloutier. « En se diversifiant dès 1987, elle a pu tirer parti de nouvelles occasions d'affaires. Ainsi, depuis 2012, elle produit du chauffage à partir de biomasse, ce qui lui permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre, d'augmenter sa rentabilité et de maximiser les retombées locales. C'est une entreprise dynamique qui a su gérer ses ressources de façon responsable et durable. »


De gauche à droite: Denis Trottier, député de Roberval et adjoint parlementaire à la ministre des Ressources naturelles (volet forêts) Alain Paradis, directeur général de la Coopérative Forestière de Petit-Paris, Martine Ouellet, ministre des Ressources naturelles et Alexandre Cloutier, ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes, à la Francophonie canadienne et à la Gouvernance souverainiste et ministre responsable de la région du Nord-du-Québec. // (c) Jean Briand

« S'il y a un secteur où la diversification est cruciale, c'est bien celui de l'industrie forestière », a souligné Élaine Zakaïb. « Nous devons saluer la détermination de cette coopérative de travailleurs qui a réussi sa stratégie de diversification avec brio. »

« L'investissement annoncé aujourd'hui permettra à la Coopérative de moderniser ses équipements et d'augmenter sa productivité, deux éléments privilégiés par la Politique industrielle récemment rendue publique. C'est en effet la seule façon pour les entreprises manufacturières d'accroître leur compétitivité et de mieux se positionner face aux nouvelles réalités du marché. »

« Grâce à la participation d'Investissement Québec, nous serons à même de compléter notre montage financier et de concrétiser ce projet », a souligné M. Alain Paradis, directeur général de la Coopérative Forestière de Petit-Paris. « Ces nouveaux équipements nous permettront également de réagir rapidement si des occasions se présentent et d'assurer ainsi la pérennité des activités de la Coopérative et du travail pour nos membres. »

À propos d'Investissement Québec

Investissement Québec a pour mission de favoriser la croissance de l'investissement au Québec, contribuant ainsi au développement économique et à la création d'emplois, et ce, dans toutes les régions. La Société met au service des entreprises une gamme complète de solutions financières, notamment des prêts, des garanties de prêt et de l'investissement en capital-actions, afin de les soutenir à tous les stades de leur développement. De plus, elle est responsable de l'administration de mesures fiscales et de la prospection d'investissements à l'étranger.